Carême du Louvre (1662)

[Carême du Louvre]
Année: 
2001
Éditeur: 
Folio
Année de publication: 
2001
Pages: 
384
Évaluation morale: 
Genre: Idées
Pas de problème
Nécessite des connaissances générales sur le sujet
Lecteurs ayant une formation spécifique en la matière.
Présente des erreurs doctrinales d'une certaine importance.
L'approche générale ou les principales thèses sont ambiguës ou contraires aux enseignements de l'Église
L'œuvre est incompatible avec la doctrine catholique.
Qualité littéraire: 
Recommandable: 
Transmet des valeurs: 
Contenu sexuel: 
Contenu violent: 
Langage vulgaire ou obscène: 
Des idées contraires à la doctrine de l'Église: 
The rating of the different categories comes from the opinion of Delibris' collaborators

Bossuet est un des plus grands écrivains français, qui a marqué aussi bien Chateaubriand que Valéry ou De Gaulle. En 1662, il prononce devant le Roi et la Cour les sermons de carême à la chapelle du Louvre. C'est l'année du procès Fouquet (le prédicateur plaide pour la justice, non pour la vengeance injuste), c'est la liaison de Louis XIV avec Mlle de La Vallière (bref, Le Vicomte de Bragelonne !) : les reproches vifs et voilés sont tels que le Roi n'assistera pas à la fin de la série de sermons, et que Bossuet ne sera plus invité pendant deux ans. Les thèmes traités sont variés : la Vierge, les Évangiles, le mauvais riche, la Providence, la charité fraternelle, l'ambition, la mort, la pénitence, le devoir des rois, la Passion du Christ. On va découvrir un nouvel écrivain, jeune, baroque, emportant tout par son éloquence, et dans le mouvement d'une chevelure qui n'est pas une perruque poudrée.

Auteur: François Beauclair, France
Date de mise à jour: Apr 2024